REALISATION DE LA LIGNE ELECTRIQUE 225 KV DOUBLE TERNE SIKASSO-BOUGOUNI-SANANKOROBA-BAMAKO

Energie

Type de projet : Public
Region: Sikasso, Bamako
Montant d'investissement (millions FCFA) : 80 700
Montant d'investissement (Euro) : 123 018 293
Montant d'investissement (USD) : 144 107 143

  1. Déficit énergéique de production croissant (300 MW);
  2. Taux d'accès national à l'électricité en 2017 (moins de 40%);
  3. Coût de production moyen élevé (supérieur à 101,9 FCFA /kWh);
  4. Proportion importante croissante du thermique dans la production d'électricité (42,1% de thermique sur le parc de EDM-SA en 2016);
  5. Ressources énergétiques d'origine renouvelable abondantes;
  6. Bilan énergétique primaire dominée par la biomasse pour 76,4%% en 2014;
  7. Tarif de l'électricité sur le réseau 97 FCFA/kWh;
  8. Tarif de l'électricité sur les mini-réseaux en milieu rural situé entre 245 FCFA et 300 FCFA le kWh.

Enjeux :

Le projet comprend six composantes ;

  1. Etudes;
  2. Fournitures et travaux de construction des lignes et des postes;
  3. Appui institutionnel;
  4. Mesures environnementales et sociales;
  5. Contrôle et supervision des travaux et
  6. Audit technique et financier du projet

Objectifs :

Global : Optimiser les sources de production pour l’alimentation des réseaux électriques du Ghana, du Burkina et du Mali par la construction d’une ligne haute tension 225 kV double terne sur 742 km dont 396 km au Mali.

Spécifiques :

  1. Satisfaire la demande électrique de plus en plus croissante avec un rapport qualité/prix compétitif ;
  2. Renforcer la capacité de transit du système interconnecté d’EDM SA ;
  3. Contribuer à la réduction du déséquilibre financier du secteur par l’arrêt de petites centrales thermiques dont les coûts de production sont très élevés ;
  4. Accroitre le nombre de service d’heures et réduire les coûts du kWh ;
  5. Augmenter le taux de desserte du pays en électricité.

Besoins :

Financement acquis:

  1. Prêt EXIM Bank de l'Inde (50 000 millions FCFA);
  2. Prêt BIDC (25 000 millions FCFA);
  3. Financement recherché (part de l'Etat du Mali) : 5 700 millions FCFA

Les success stories

Proposer un projet

 Vers le haut