https://investmali.com/

FR | EN

ACTUALITÉ


La transformation du secteur agro pastoral en marche : Le Mali fait la promotion de son lait local

L'élevage occupe une place prépondérante dans l'économie nationale du Mali, puisqu'il représente 31% de la contribution du secteur primaire au PIB et environ 11 % du PIB national.

Depuis le 1er juin 2018, une coalition internationale regroupant une vingtaine, en collaboration avec 12 organisations représentées par des points focaux (PF), ont lancé la campagne « lait local » pour faire la promotion du lait local et permettre la mise en place de politiques laitières durables.

La coalition rassemble les producteurs laitiers de 4 pays de l’Afrique l’ouest (Burkina Faso, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad), en plus du Mali.

Lire plus

L’API-Mali soutient la campagne

Cette initiative qui est à saluer, s’inscrit parfaitement dans la mission de l’API-Mali qui la soutient sans réserve. L’API-Mali y apporte ainsi un soutien institutionnel à travers notamment une campagne de visibilité et de mobilisation des ministères et responsables publics ciblés par la campagne.

L’API-Mali prévoit également de mettre à profit ses prochaines activités au niveau national et international pour améliorer la notoriété de la campagne.

Rejoignez le mouvement

FOCUS SECTEUR

LAIT DU MALI

En tant que leader régional dans le secteur de l’élevage, le Mali est le principal producteur de lait de l’espace UEMOA (selon les données de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation).

Voir les projets

La plus grande partie de la production de lait est concentrée dans la partie sud du pays, près de Bamako.

Le nord produit essentiellement du lait de chamelle

Races Taux de fertilité(%) Période de lactation
(jours)
Bovine65180
Ovine/Caprine90120
Camélidés60270

PAROLE D’EXPERT

Mamadou BALLO, Charge de programme moyens d’existence durables (OXFAM), Coordinateur national de la campagne Lait local.

Depuis le lancement de la campagne, un plan d'action autour de quatre axes stratégiques a été déployé. Les actions ont principalement porté sur :

  • La mise en place d’un plaidoyer pour l’augmentation du financement public de la filière lait local et pour une taxation favorable au lait local ;
  • La mobilisation populaire et la consommation informée ;
  • La conception et déploiement d’outils de communication et d’information.
Ces actions ont permis :
  • L’adhésion du Mali à « l'initiative Kilimandjaro" en Décembre 2018 à Abuja à l'occasion du plaidoyer auprès du parlement de la CEDEAO pour l'augmentation du financement public de l’Agriculture dans les États de la CEDEAO ;
  • Une participation aux 72 heures du lait à Bruxelles en compagnie des partenaires européens du Milkboard sur le thème « N'exportons pas nos problèmes » à l'attention du parlement européen.
  • Suivi du protocole d'entente signé entre entre les Acteurs et Mali Lait SA
  • Les autorités locales, communales (Sikasso) et nationales, des institutions internationales (FAO) et des Personnes ressources ont été sollicitées et mobilisées.

En termes de perspectives, nous visons à soutenir « l'offensive lait » de la CEDEAO » en gestation à travers la collecte de 5500 signatures à présenter au sommet de Janvier 2020 aux chefs d'État et au Président du parlement de la CEDEAO.

L'objectif principal de la campagne visé par cette pétition est d’emmener les chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO à adopter une directive ou un règlement en faveur de la défense et de la promotion du lait local.

https://investmali.com/